Topographie

Technique pour le contournement d’obstacle

 

      Dans le cas que nous suivons nous devons suivre l’azimut 60° sur 1 km. Malheureusement, une zone forestière protégée nous oblige à mettre la technique du contournement d’obstacle en œuvre.

Au point A, prendre une visée qui permet de s’écarter de l’obstacle. Ici, nous dévions de 40° (angle de dérivation). C'est-à-dire que nous prenons l’azimut 100° (60°+40°= 100°).

Arrivé au point B, l’obstacle est écarté. La distance parcourue est de 200m sur l’azimut 100°. Reprendre alors la trajectoire parallèle à l’objectif, soit azimut 60°.

Arrivé au point C, l’ obstacle est dépassé. La distance parcourue est de 350m de B à C. Il est alors nécessaire de rejoindre la trajectoire initiale. Retrancher alors l’angle de dérivation (40°) à l’azimut suivi  (azimut 60°). Le nouvel azimut est donc 20°. La distance à parcourir est identique à celle de A à B soit 200m. (Dans le cas d’un contournement par l’ouest de l’obstacle, l’angle de dérivation est évidement à ajouter).

Arrivé au point D, il ne reste plus alors qu’à reprendre sa trajectoire initiale, soit l’azimut 60°.

Pour savoir qu’elle est la distance parcourue a vol d’oiseau du point A au point D il faut faire le calcul suivant.

Cos 40°= 153m